top of page
Professionnel de la gestion antiparasitaire à La Réunion 974

Post
SUBLIMM-OI

Depuis 58 ans, SUBLIM-OI est une entreprise de référence dans le domaine de la gestion antiparasitaire et de l'amélioration de l'habitat. Outre la gestion des nuisibles, ses services comprennent l'embellissement et le traitement des bois, ainsi que des solutions anti-humidité et la vente de produits anti-nuisibles.

Vous êtes abonné !

Hiver doux, retour précoce des insectes


 Chaque année, les conditions hivernales normales tuent d’importantes populations d’insectes. Mais cette fois, l’hiver a été doux et les pertes ont été moindres chez certaines espèces de nuisibles comme les mouches ou les moustiques. De là à dire que nous serons envahis au printemps, les spécialistes sont plutôt rassurants. Les pucerons, eux, réapparaissent dès que la température atteint ou dépasse les 5 degrés. Ils sortent donc déjà de leur hibernation chez nous, et ils seront d’autant plus nombreux que l’hiver a été doux. Normalement les pucerons passent l’hiver au stade d’œuf. Mais quand l’hiver est doux comme cette année, ils hibernent au stade adulte et leur colonisation au printemps se fait beaucoup plus rapidement, explique Jean-Baptiste Dutrifoy, entomologiste à la Haute Ecole Provinciale de Hainaut Condorcet à Ath. Mais ce spécialiste des insectes rassure. Si les nuisibles feront leur apparition plus rapidement, leurs ennemis naturels aussi. On retrouvera donc rapidement un équilibre naturel. Par exemple, un des prédateurs des mouches et moustiques est la guêpe. A la sortie de l’hiver, il y aura également moins de mortalité chez les guêpes si bien qu’elles auront besoin de plus de mouches et de moustiques pour nourrir leurs larves. Du côté des non-nuisibles, papillons et abeilles devraient eux aussi tirer profit de l’hiver clément, mais l’entomologiste précise que les conditions climatiques à venir ont également leur importance. On observe déjà quelques abeilles solitaires, mais il faut encore que le beau temps perdure pour que les plantes se développent suffisamment pour qu’elles puissent se nourrir.

Retour possible des moustiques tigres

Enfin, les espèces invasives comme le moustique tigre venu d’Asie sont habituellement éradiqués par nos hivers rigoureux. Cet insecte tropical observé chez nous à Anvers l’an dernier pourrait donc réapparaître cette année.

via : rtbf Societe

4 vues
Les actualités de l'entreprise Sublimm-OI
bottom of page