top of page
Professionnel de la gestion antiparasitaire à La Réunion 974

Post
SUBLIMM-OI

Depuis 58 ans, SUBLIM-OI est une entreprise de référence dans le domaine de la gestion antiparasitaire et de l'amélioration de l'habitat. Outre la gestion des nuisibles, ses services comprennent l'embellissement et le traitement des bois, ainsi que des solutions anti-humidité et la vente de produits anti-nuisibles.

Vous êtes abonné !

Guerre déclarée en Corse contre le capricorne asiatique.


 

Le capricorne asiatique en corse
Le capricorne asiatique

Le deux premiers chiens détectent l’insecte, le troisième le localise 


La méthode a déjà fait ses preuves en Autriche et en Allemagne mais en France c’est une première. En Corse, cette procédure a contribué à la localisation de foyers qui pourraient échapper à la vigilance humaine. Le capricorne originaire d’Asie du Sud est a été accidentellement introduit en Corse avec du bois d’emballage. Cet insecte nuisible s’attaque à des arbres sains, qu’ils soient jeunes ou vieux. Les arbres à bois tendre essentiellement touchés sont les érables, les peupliers les saules les marronniers mais aussi les hêtres les platanes et les arbres fruitiers.

Le Capricorne, ennemi public

Une prospection est organisée avec les agents de la Fédération Régionale de Défense contre les Organismes nuisibles de Corse et de la Direction Départementale de la Cohésion Social et de la Protection des Populations de Haute-Corse. La seule façon de se débarrasser efficacement de ce parasite est d’abattre, de broyer et d’incinérer les végétaux infestés.

Après le cynips qui parasite les châtaigniers ou encore le charançon rouge fatal pour les palmiers de l’île, cet insecte, Anoplophora glabripennis, et Anoplophora chinensis, un autre Capricorne asiatique, viennent   s’ajouter à la liste des espèces nuisibles pour la végétation corse.

Un Capricorne très polyphage

Anoplophora chinensis est très polyphage, sur les essences feuillues, principalement à bois tendre. Les arbres sur lesquels il est le plus fréquemment intercepté sont les érables, les peupliers, les pommiers, les poiriers, les pruniers, les  Citrus, les hêtres, les platanes.  En Haute-Corse, depuis un arrêté préfectoral  de juillet 2013, la lutte contre Anoplophora chinensis est obligatoire.


via : la guerre est déclarée en Corse – France 3 Corse 

12 vues
Les actualités de l'entreprise Sublimm-OI
bottom of page