top of page

Le comportement des termites de terre 

Termite et communication

Termites ouvriers fabricant un cordonnet à même un mur

Le comportement des termites, insectes sociaux

la communication entre les larves, ouvriers et soldats aveugles, communiquent et appréhendent leur environnement avec les antennes et les palpes et essentiellement par voie chimique avec des phéromones déclenchant des séquences comportementales.

Ils reconnaissent les signatures chimiques cuticulaires, phéromones de pistes qui régulent aussi les composantes de la colonie.



Termite et alimentation


Seuls les ouvriers consomment directement tout ce qui peut être cellulosique puis, la transforme en aliments. Les ouvriers nourrissent les autres castes de la colonie, reproducteurs, larves et soldats.

 

​La lutte anti termite est une affaire de spécialiste


Vie et mœurs des termites

Comme les fourmis, les termites sont des insectes sociaux. Ils vivent dans une termitière dans les jardins à l'intérieur du sol ou aérien dans les arbres et sur le sol en fabricant d'important monticule comme des cathédrales. Surtout ils sont organisés et formées d’individus spécialisés vivant en colonie:

• La reine et le roi, un couple fondateur par colonie, assurent la fonction de reproduction • Les ouvriers prospectent la nourriture, alimentent les autres castes, construisent le nid, portent des soins aux larves et marquent la piste avec des phéromones, "80 à 85 % de la colonie", • Les soldats protègent la colonie contre les attaques de prédateurs "5 à 12 % de la colonie" ; ils peuvent aussi mordre,

• Le couvain formé par les œufs et les larves,

• Les reproducteurs primaires ailés créent une nouvelle colonie par essaimage,

• Les reproducteurs secondaires assurent le développement de la colonie par marcottage ou bouturage (5 à 10 %). Les termites, longs de 5 à 7 mm, vivent dans des régions chaudes, fuient la lumière, recherchent l’humidité et se nourrissent de matière cellulosique contenue dans les bois, les plaques de plâtre, les papiers, les isolants.


Ces insectes se développant de manière discrète, la découverte des dommages se fait souvent tardivement et les dégâts peuvent alors être catastrophiques. En effet, les cordonnets "mélanges de terre, de bois, d’excréments et de salive servant de couloirs de passage des termites" passent souvent inaperçus et la surface des matériaux attaqués reste intacte alors que la partie interne peut être complètement détruite. L’éradication d’une colonie de termites passe, non seulement par l’application d’une solution curative insecticide ou la disposition de pièges "boîtiers contenant de la cellulose mélangée à un produit insecticide" sur le passage des termites, mais aussi par l’assainissement du logement contaminé et l’éloignement des sources de cellulose proches de la colonie.


Se débarrasser des termites n'est pas une simple affaire comme l'utilisation d'une simple bombe insecticide


Le traitement des insectes xylophages est un métier à part entière

Il ne faut surtout pas essayer de se débarrasser seul du problème de termites. Seul des spécialistes sauront les localiser et quelle stratégie mettre en œuvre pour en venir à bout. Il est nécessaire de prendre en compte la biologie et le mode de reproduction de ces insectes xylophages, la nature du sol et du bâtiment à traiter et l’élimination des lieux d’intérêt pour les termites.

Création d'une barrière chimique pour le traitement des bois et éventuellement des maçonneries par injection ou bien, l'utilisation des pièges Anti-Termites, sont des travaux de professionnel qui nécessite d’avoir obtenu la certification de services du CTB-A+ délivré par le FCBA ainsi qu'une bonne assurance RC et décennale. C’est une opération délicate qui ne doit pas se faire à la légère. C’est pour cette raison qu’il est hautement recommandé de faire appel à une entreprise maîtrisant les risques santé, incendie, environnement et le traitement des déchets. Vérifiez bien les certifications de la société et demandez leur des références contrôlables à qui vous confiez la tâche d'éliminer les termites dans votre maison.


Quelques traces, cordon, élément bois ou composite légèrement enflé, ne vous alarmez pas


Apparition suspecte de termites souterrains, que faire ?

Surtout, ne pas essayer de pulvériser ou bien d'appliquer certains produits, car ce qu'il se trouve en votre domicile représente quelques individus qui commencent seulement à occasionner quelques dégâts certes, mais il faut savoir qu'une termitière se trouvant dans le sol est composée de quelques millions d'individus. Si vous déranger ceux en surface à l'intérieur de vos locaux, ils réapparaîtront tout au tard, dans un autre endroit sinon même, où vous les avez décelés la toute première fois.

La plupart des personnes confrontaient à ce phénomène réagit de la sorte en pensant bien faire. Mais le termite est sournois et imprévisible. Il peut circuler à l'intérieur de matériaux en dur comme des blocs béton et plus incroyable du béton coulé "banché" à la quête de nourriture, la cellulose.

À ce titre, les plaques de fibrociment sont composées de cellulose, de sable et de ciment ; les termites souterrains peuvent s'en nourrir et fragiliser ces structures, idem pour le placoplâtre constitué de 2 feuilles cartonnées sur chaque face.

​

Que faire alors ?

Prendre contact auprès d'un professionnel tel que notre entreprise, pour une première étude gratuite.


456 vues
Les actualités de l'entreprise Sublimm-OI
bottom of page